Violences conjugales : les numéros à composer pour être protégé(e)

Au printemps dernier, lors du premier confinement, une augmentation du nombre des interventions des forces de l’ordre en raison de conflits ou de violences intrafamiliales avait été constatée. Face à cette situation, et dans le contexte de ce nouveau confinement, les dispositifs visant à protéger les victimes restent plus que jamais actifs et opérationnels.

Ce qu’il faut savoir, si vous êtes victime d’une de ces violences intrafamiliales :

  • Appelez le 17 en cas d’urgence ou envoyez un message au 114.
  • N’hésitez pas à dire que vous sortez pour faire des courses ou tout autre raison, interpellez un agent des forces de l’ordre dans la rue ou rendez-vous dans une pharmacie afin de demander de l’aide.

VOUS NAVEZ PAS BESOIN D’UNE ATTESTATION POUR QUITTER LE DOMICILE EN CAS DE DANGER POUR VOUS ET/OU VOS ENFANTS.

  •  Appeler les numéros locaux des associations spécialisées dans l’accompagnement des victimes (voir liste ci-dessous) ou le 3919 ou contacter le tchat de la plateforme si vous ne souhaitez pas être vue ou entendue par votre conjoint violent. Effacez les traces de votre passage sur Internet et/ou dans votre journal d’appels du téléphone portable.

Récapitulatif :

  • Vous êtes en situation de danger immédiat : appelez le 17
  • Vous avez besoin d’une écoute, d’un conseil : appelez le 3919. Ce numéro fonctionne du lundi au vendredi de 9h à 22h, ainsi que les samedis, dimanches et jours fériés de 9h à 18h
  • Vous pouvez faire un signalement par SMS au 114 ou via la plateforme : www.arretonslesviolences.gouv.fr
  • La victime est un enfant ou un jeune âgé jusqu’à 21 ans, appelez le service national d’accueil de l’enfance en danger, Allo Enfance en danger, au 119. Le numéro reste accessible 24h sur 24, sept jours sur sept.

Ce qu’il faut savoir si vous êtes témoin et faites notamment partie du voisinage de la victime :

Retrouvez la liste des associations accessibles pour les victimes en Seine-Maritime et :

→ Les structures spécialisées d’écoute/accueil/orientation et de mise à l’abri des victimes :

– Dans l’agglomération de Rouen, le standard du PAVIF (Pole Accueil Violences Intrafamiliales)

est ouvert tous les matins de 9h à 12h30 : 02.35.71.26.01, mail : poleviolences76@orange.fr

– Dans l’agglomération du Havre, l’AFFD (Association Femmes et Familles en

Difficulté), accessible 24h/24 : 02.35.24.82.48

– Sur le territoire de Fécamp-Bolbec, l’AHAPS (l’Association havraise d’action et de promotion sociale), 24h/24 : 06.60.60.33.70 ou 07.68.25.54.95

– Dans l’agglomération d’Elbeuf, l’ASAE (Accueil Solidarité de l’Agglomération

d’Elbeuf), 24h/24 : 02.35.37.35.97

– Dans l’agglomération de Dieppe, l’ONM (Œuvre Normande des Mères), 24h/24 :

02.35.84.65.62 Pour toute demande d’hébergement en urgence : contacter le 115 après 17h30.